Les petits pas dans les grands 

Les petits pas dans les grands 

Les petites pas dans les grands

Ça y est, vendredi 19 janvier, les élèves des trois classes de 1ère ont suivi dans Paris les traces de Balzac et de son héros de La Peau de chagrin, Raphaël de Valentin. 

Après le salut au père de La Comédie humaine, tel que pensé (sans mauvais jeu de mot !) par Rodin, l’errance entre les Tuileries, le Pont Royal, et le quai Voltaire – avec ses magasins d’antiquités… -, il a fallu un peu accélérer le pas entre deux présentations de textes, pour aller déjeuner dans le quartier Montparnasse, où le film Illusions perdues a permis l’après-midi de mettre des images sur certains mots de la Comédie humaine, comme ceux d’arrivisme, de cynisme, d’argent, de dissipation… et donc de désenchantement. 

Bref, toutes sortes de vanités déjà violemment épinglées deux siècles plus tôt par le moraliste La Bruyère, que nous allons à présent découvrir à travers six livres des Caractères

Elvire et Carole, accompagnées par Florence B., Marie-Hélène, Armelle et David F.V. 

24/01/2024
Vous pouvez partager cet article sur vos reseaux sociaux