« L’eau qui ne court pas fait un marais, l’esprit qui ne travaille pas fait un sot »

« L’eau qui ne court pas fait un marais, l’esprit qui ne travaille pas fait un sot »

Avant de se lancer dans la lecture des Misérables, les 4e1 ont pu découvrir la vie et l’œuvre de Victor Hugo dans la maison où il vécut de 1832 à 1848. L’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire politique tumultueuse du XIXe siècle, de découvrir que les 22000 lettres (5 à 6 par jour !) envoyées par Juliette Drouet à son célèbre amant reposent désormais dans la maison du maître et de découvrir un Victor Hugo dessinateur et décorateur d’intérieur ! 

Carole Delaitre, professeure de français au niveaux 2 et 3