Le Malade imaginaire en la majeur

Le Malade imaginaire en la majeur

« Je vous amène un divertissement (…) où je suis sûr que vous prendrez plaisir » déclare Béralde à son frère Argan, avant le second intermède, comme il aurait pu le dire aux trois classes de 1ère réunies en ce vendredi 18 novembre dans l’amphithéâtre du lycée.
Plaisir en effet de voir la comédie-ballet de Molière devenue sous les doigts du pianiste Raphaël en partie comédie musicale, avec les envolées lyriques d’Angélique, le rap des médecins, les compliments « électro » des Diafoirus...
Plaisir aussi de voir les résonances du texte à la charge satirique réactualisée, l’adaptabilité des comédiens, mais toujours au service de la drôlerie de l’œuvre : des mots du plus célèbre des hypocondriaques, des gestes de la servante Toinette qui jouait aussi l’hypocrite Béline, des situations toutes plus burlesques les unes que les autres, ainsi que des caractères, outrés, même pour les plus honnêtes hommes…
Espérons que les élèves auront saisi toutes les spécificités du parcours « Spectacle et comédie », pour pouvoir à présent pleinement découvrir les romans de l’énergie !

Résultats du Baccalauréat et du DNB 2021-2022 à La Source

Résultats du Baccalauréat et du DNB 2021-2022 à La Source

Felicitation à toutes et à tous, pour votre concentration et votre sérieux, pour votre constance et votre persévérence, pour votre travail et votre abnégation.

L'effort finit toujours par payer, comme disait le poète :
"Travaillez, prenez de la peine, c'est le fonds qui manque le moins"

Voyage au festival du Film de Sarlat

Voyage au festival du Film de Sarlat

Lors du voyage annuel à Sarlat proposé aux élèves de spécialité cinéma de terminale, l’opportunité s’est trouvée cette année 2022 de tourner une séquence de film encadrée par un intervenant professionnel avec 3 comédiens professionnels à partir d’une trame de scénario imposée.

Les 6 élèves ont pu chacun exercer leurs compétences en mise en scène et dans le travail avec les comédiens, l’exercice du cadre et de la prise de son.

C’est avec plaisir qu’à l’issue du montage fait sur place nous avons pu admirer sur grand écran dans la salle de cinéma, en compagnie de 500 autres festivaliers, le résultat de leur expérience pratique !

O tempora, o mores

O tempora, o mores

Mais d’où vient cette citation que tout le monde connaît vaguement, au moins sous sa traduction « Ô temps, ô mœurs ! » ? Il s’agit d’une célèbre phrase de Cicéron, billant orateur romain et consul.

Alors que la république est en danger, menacée par Catilina, un riche et noble patricien qui vient de perdre une nouvelle fois les élections consulaires et a décidé de s’emparer du pouvoir par la force, Cicéron révèle à tous les sénateurs les noirs desseins de son opposant politique. En quatre discours mémorables, il déjoue sa conjuration et le contraint à fuir Rome.

A l’heure où les concours d’éloquence se multiplient, parce que la force de la parole doit l’emporter sur celles des armes – « Cedant arma togae ! » comme dirait Cicéron – les élèves latinistes de 3ème ont pris exemple sur leur illustre prédécesseur et étudié avec attention ses fameuses Catilinaires, les effets rhétoriques à mettre en œuvre pour convaincre et persuader et les étapes à suivre pour une mise en accusation efficace.

Et finalement, à leur tour, armés d’une simple toge, ils ont déclamé avec force et emphase leur discours à charge contre une personnalité ou une organisation de notre époque, pour en dénoncer les dangers ou les actions néfastes. Un grand moment de réflexion politique !

Quis ? Ubi ? Quomodo ?

Quis ? Ubi ? Quomodo ?

Ce mercredi matin, les latinistes de 4ème ont profité du calme de la cour pour résoudre une énigme terrible : "Quis magistram latinam occidit ?" ("Qui a tué la prof de latin ?").

Armés d'un plan romanisé de l'école, de leurs savoirs linguistiques et d'yeux de lynx, ils se sont lancés à la poursuite d'indices cachés un peu partout, afin de pouvoir résoudre cette énigme haletante !

Heureusement, plus de peur que de mal... Finalement, leur prof est retrouvée tout à fait vivante, et leur a même laissé quelques douceurs chocolatées en guise de récompense, en attendant, au mois de novembre, la dégustation de desserts inspirés des recettes d'Apicius.

Voyage des Secondes au Temple-sur-lot

Au fil de Lot… et pas seulement !

Du 3 au 7 octobre, une semaine riche en dépenses physiques et en découverte des richesses locales...
Nos trois classes, divisées chacune en quatre groupes, ont pu durant leur voyage d'intégration, rendre visite à des producteurs bio ou "raisonnés", échanger avec eux sur des sites variés, tel que des fermes, des exploitations agricoles ou encore des marchés bio ou traditionnel. Ils ont également visités la petite ville de Monflaquin où le désormais célèbre Janouille leur a conté l'histoire de cette bastide.
Pour le plus grand de tous, les fins d'après-midi étaient dédiées à la pratique des activités nautiques : Kayak, aviron, canoë et dragon-boat.

Dernier rush avant Sarlat

Quelques photos des terminales CAV pour préparer leur tournage avant le départ à Sarlat ainsi qu'une petite vidéo d'expérimentation de la perche pour la prise de son, du découpage technique pour le montage et les lectures de scénarios.

C'est le tour du Niveau 3 !

On dit que les droites sont perpendiculaires
Lorsqu´elles forment un angle droit
Mais je me demande ce que ça peut faire
A qui n´est pas destiné à ça!

Mais le prof, lui, il s´en fout,
Il vit de maths et puis c´est tout!
Il est loin le temps passé
Quand il rageait de bachoter

On vient de m´appeler pour une partie
"Désolée", je réponds, "Johnny,
Vraiment non, je ne peux pas
Moi, j´ai le bac dans l'année!"

Représentation des ateliers 3ème – 2nde

Représentation des ateliers 3ème – 2nde

Pour célébrer les derniers jours de cours du niveau 3 et accueillir de manière festive les futurs élèves de 2nde, les ateliers d’expression étaient à l’honneur ce jeudi après-midi.

Tous les élèves de 2nde et 3ème ont pu assister à la représentation de la pièce jouée par les élèves de la troupe, menés par Hélène Liévain.

Et ensuite, ils ont :

Merci à tous pour ce moment de partage !

Latin en 3ème : une année riche en émotions !

Latin en 3ème : une année riche en émotions !

Pour les élèves, comme pour leur professeure, l’année de latin fut un régal d’émotions fortes !

C’est avec plaisir que notre petit groupe a parcouru les méandres de l’histoire romaine et de ses personnalités hautes en couleur.

Après avoir, à la manière de Cicéron, déclamé des discours engagés, ils ont assisté aux derniers soubresauts de la République à travers les figures de César, Marc-Antoine et Octave, futur empereur Auguste, avant de se plonger avec délices dans les sombres affaires de famille des premiers empereurs.  La fin d’année s’est achevée sur un retour aux sources mythologiques, avec des histoires de sorcières peu fréquentables.

Embarquez avec les Argonautes à la rencontre de l'effrayante mai fascinante Médée ! Et écoutez les élèves vous raconter ce mythe… à leur manière !

Emilie Fischer,

Professeure de latin